Qu’est ce qu’une Infection urinaire?

Définition:

Une infection urinaire est une infection qui touche un seul organe du système urinaire ( vessie, urètre, rein, uretère…) ou bien tout l’appareil urinaire.

On différencie en effet deux types d’infections urinaires:

  1. La cystite: l’infection la plus répandue et sans gravité, touchant la partie basse de l’appareil urinaire l’urètre et la vessie dite aussi l’infection basse.
  2. La Pyélonéphrite: c’est la forme compliquée de la cystite, elle touche la partie haute du système urinaire (l’uretère et les reins) appelée aussi l’infection haute.
appareil urinaire cystite via pyélonéphrite
Urinary Tract Infection on White Background illustration

Quels sont les causes d’une infection urinaire?

La cystite est une infection très fréquente en particulier chez les femmes environ 70% rencontrent ce genre d’infection au moins une seule fois dans leur vie. Elle est moins courante chez l’homme, à cause de leur nature anatomique différente.

En effet, Chez la femme, le trajet urinaire liant l’urètre avec la vessie est très court, de même l’orifice de l’urètre (méat urinaire) est très rapproché à l’anus; ce qui favorise et facilite le passage des Bactéries dans l’urètre induisant ainsi à l‘inflammation de la vessie.

La plupart des germes causant les cystites appartiennent à la famille des Entérobactéries avec une prédominance dans 90% des cas d’ Escherichia Coli . Ce sont des bactéries d’origine intestinale colonisant notre système digestif et participent à l’équilibre de notre flore intestinale.

Néanmoins, chez l’homme le trajet est plus long et donc plus difficile pour que les bactéries atteignent la vessie, cependant l’organe le plus vulnérable en cas d’infection urinaire c’est plutôt la prostate (une glande de l’appareil génital de l’homme), pour cela on remplace le terme cystite chez l’homme par la prostatite.

Quant à la pyélonéphrite, elle est causée dans la majorité des cas, par une cystite banale non ou mal traitée résultant ainsi la montée des germes responsables vers les uretères puis vers les reins (Voir schéma). Cette infection est beaucoup plus grave et provoque même un pronostic vital en présence de sérieuses complications et en absence d’un traitement d’urgence.

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire?

La cystite: Les symptômes d’une infection urinaire basse se manifestent généralement par :

  • Brûlures au moment de la miction
  • Envie fréquente d’aller faire pipi à faible débit.
  • Douleurs spasmodiques et pelviennes ( en bas du ventre)
  • Urines troubles et malodorantes
  • Présence de sang dans les urines

La pyélonéphrite: Les symptômes d’une infection haute se distinguent par rapport à ceux de la cystite par l’apparition de ces deux signes révélateurs:

  • Fièvre et frissons
  • Douleurs lombalgiques (en bas du dos)
une main tenant le dos suite à une douleur lombaire.

Douleurs lombaires

Comment Diagnostiquer une infection urinaire?

Lorsqu’on rencontre pour la première fois les symptômes cités dans le précédent paragraphe, Il est systématiquement conseillé d’aller consulter un médecin ou un urologue afin de passer un ECBU ( Examen CytoBactériologique des Urines) et une échographie pelvienne, pour l’identification, et la quantification de la Bactérie responsable ainsi que pour la compréhension de la réelle cause de cette infection.

Si le patient présente des cystites à répétition (plus que 3 fois par an), dont il s’agit souvent de la même bactérie qui est à l’origine des récidives, le diagnostic est alors plus simple et peut être confirmé uniquement à l’aide des bandelettes urinaires.

Comment traiter une infection urinaire?

Le traitement d’une infection urinaire simple se base le plus souvent sur :

  • Une bonne hydratation (environ 1,5 L/jour).
  • Utilisation de solution d’antiseptique urinaire.
  • la prescription sous ordonnance médicale d’un antibiotique spécifique et efficace soit en monodose et en une seule prise soit en courte durée ( 3 jours).

Il ne faut jamais négliger une cystite, afin d’éviter d’éventuelles complications gravissimes telles que les pyélonéphrites et mêmes des septicémies ( circulation des bactéries dans tout le sang ) dont le pronostic devient malheureusement vital dans ce cas.

Quelles sont les personnes à risque?

Certaines personnes sont plus vulnérables à l’infection urinaire que d’autres, telles que:

  • Les femmes enceintes: en absence de traitement efficace, on risque un accouchement prématuré.
  • Les femmes ménopausées suite au déséquilibre hormonal.
  • Les enfants: La cystite est généralement asymptomatique chez les petits enfants et on arrive à la détecter uniquement par la fièvre.
  • Les personnes suivant un traitement à long terme par des anti -inflammatoires (qui démasquent la douleur ainsi que la fièvre), peuvent arriver brutalement à des stades avancés de l’infection urinaires!

Comment éviter et prévenir une infection urinaire?

Afin de prévenir une infection urinaire, il faut:

  • S’hydrater en permanence ( 1,5L /jour).
  • Eviter de se retenir avant de faire pipi sinon les urines stagnent dans la vessie et à température ambiante, elles deviennent un milieu favorable pour la colonisation des bactéries.
  • Agir devant les épisodes de constipation qui peuvent être un facteur déclenchant ce genre d’infection.
  • S’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter le passage des bactéries de l’anus vers le méat urinaire. ( chez les femmes)
  • Faire un pipi après un rapport sexuel.
  • Eviter les gels de toilette dans les zones intimes.
  • Eviter de mettre des vêtements en matière synthétique et trop serrés.
  • Ne jamais prendre un antibiotique sans une prescription médicale.


Les foyers d’infection sont en extension croissante. A l’allure où la maladie se répand, si elle n’est pas stoppée, elle risque de tuer la moitié de la ville avant deux mois.

La Peste (1947)
 de Albert Camus

2 Comments

  1. Vocabulaire accessible à tous et article très intéressant… Merci 😉

    1. Merci vous êtes le (la) bienvenue!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *