l'obésité

La Sleeve Gastrectomie

Devant une obésité morbide, les patients gravement obèses ont recours à une multitude d’interventions chirurgicales dites bariatriques ou chirurgie de l’obésité, qui visent à modifier la forme et la taille du système digestif afin de réduire au maximum le besoin d’absorption des aliments et donc le poids corporel du sujet en question.

Nous tenons à travers cet article, à mettre l’accent sur l’une des techniques les plus pratiquées actuellement pour le traitement de ce genre de maladie ; Il s’agit de la Sleeve Gastrectomie (SG).

Principe:

Le principe de la SG est de réduire définitivement les 2/3 de la taille de l’estomac et de supprimer la zone de sécrétion de l’hormone d’appétit (la ghréline).

Nous obtiendrons ainsi, une forme d’un tube appelé manchon  (sleeve en anglais), sur environ 20 cm de haut après avoir retiré définitivement la poche gastrique. Les aliments ingérés dans ce tube seront évacués très rapidement vers l’intestin grêle donnant la sensation d’une satiété précoce. Cette technique permettra entre autre, une modification de la flore bactérienne de l’œsophage, qui entraînera un bon changement du goût pour les aliments ; les patients seront beaucoup moins attirés par la viande et les féculents, ils favoriseront plutôt le goût des poissons et des légumes verts. Autrement dit, on va aboutir à un changement de la qualité et la quantité d’aliment ingéré.

Les candidats éligibles:

Bien qu’il s’agit d’une bonne alternative pour les personnes en situation d’une obésité extrême, cette technique n’est recommandée que pour certains cas et pas d’autres. Ainsi, pour être un candidat potentiel à ce type de traitement, il faut :

  • Avoir minimum 18 ans avec une taille moyenne de 1m70 ;
  • Avoir tenté plusieurs fois sans réussir de perdre du poids pendant au moins une année.  
  •  Avoir un Indice de masse corporelle IMC supérieur ou égal à 40 kg/m2 avec une comorbidité modérée ou sévère (la coexistence de plusieurs troubles pathologiques dues à l’obésité, comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’altération de l’état général…).

STOP!

Intervention Chirurgicale

Parcours préopératoire

Un premier Rendez-vous avec le chirurgien est primordial pour évaluer la motivation et surtout la connaissance réelle du patient vis-à-vis de la SG ; de quoi s’agit-elle ? ses avantages, ses complications, les résultats espérés…

Après un accord mutuel, le chirurgien lance alors le processus du bilan préopératoire multidisciplinaire. L’étape suivante est une mise en contact avec toute l’équipe opératoire avec ses différentes spécialités: le psychiatre, le cardiologue, l’anesthésiste, l’endocrinologue, le pneumologue, le médecin nutritionniste

Pendant la préparation préopératoire, des recommandations bien précises doivent être suivies par le patient avant une période définie par son médecin direct selon le cas telles que:

  • un régime alimentaire stricte afin de réduire le volume du foie minimisant ainsi tous risques d’hémorragie.
  • Un arrêt instantané de fumer s’il s’agit bien d’un sujet fumeur.

Le jour J

La SG est une lourde opération irréversible qui se déroule généralement par cœlioscopie sous anesthésie générale avec de petites incisions (5 à 15 mm), pratiquées au niveau de la partie supérieure de l’abdomen pour assurer la pénétration de la caméra endoscopique, les instruments chirurgicaux et la pince d’agrafes.

Une cicatrice de 10 cm est appliquée pour sortir le segment de l’estomac coupé. Cette technique dure en moyenne entre 1h30 à 2h.

Le patient reste à jeun jusqu’à le lendemain matin et ne peut boire qu’après la permission de son chirurgien.

En absence de complications, le patient peut quitter l’hôpital dans les 24 à 48h suivant l’acte chirurgical.

Suivi post-opératoire

Après avoir quitté l’établissement hospitalier, le patient doit bénéficier obligatoirement d’un arrêt de travail durant une période de deux à trois semaines selon son état, en suivant strictement un programme bien détaillé selon les consignes de son médecin, concernant la reprise progressive de son alimentation.

Il faut éviter à tout prix un forçage alimentaire ; Le changement de comportement alimentaire après une sleeve est très nécessaire non seulement pour obtenir plus rapidement le résultat souhaité, mais aussi afin d’éviter toute aggravation inattendue.

Un suivi à vie de la personne opérée se fait une fois tous les trois mois pour la première année, puis tous les six mois pendant la deuxième et la troisième année, et enfin une fois par an à partir de la quatrième année.

Le suivi post opératoire est vital et absolu, car il permet à l’équipe médicale de prévenir toute complication précoce ou à long terme de type chirurgical, nutritionnel, psychologique et neurologique.

Efficacité de la Sleeve Gastrectomie

Peu d’études rapportent les résultats à long terme de la SG. Néomoins, certaines recherches récentes, ont bien montré des constatations globalement satisfaisantes sur la perte de poids, après une période de 5 à 7 ans; avec un taux de mortalité < 0,1%, une régression significative des comorbidités liées à l’obésité, en revanche une augmentation du RGO est enregistrée dans la majorité des cas.

En guise de récapitulation, personne ne peut nier que l’obésité est bel et bien le fruit d’une mauvaise hygiène de vie, d’une sur alimentation déséquilibrée et riche en matière grasse, d’un manque d’activité sportive… toutes ces mauvaises habitudes doivent être radicalement renoncées depuis l’enfance afin de prévenir cette maladie et ne jamais arriver au stade de traitement lourd de la chirurgie bariatrique.

Mieux vaut Prévenir que Guérir

 Une bonne hygiène de vie est la clé

2 Comments

  1. Ce site est encore inachevé, mais jugeant ce qui est déjà publié, je trouve que c’est fort intéressant, aussi bien pour les personnes initiées que celles qui ne le sont pas.
    BRAVO…Bonne continuation.

    1. Oui justement ce n’est que le début 🙂 Merci Hefdhi pour vos encouragements et vos pertinentes remarques

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *